Utilisation : 10 conseils pour l’achat d’une voiture

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Lorsque l’on souhaite remplacer sa voiture, le simple plaisir de « changer » éclipse parfois certains critères de choix fondamentaux. Et l’euphorie initiale peut laisser place à la déception après quelques semaines d’utilisation. Une voiture qui ne correspond pas à vos besoins, des documents manquants ou des frais d’entretien peuvent rapidement « gâcher la fête ». Voici 10 conseils pour un achat d’occasion réussi.

1 – Définir son budget

1 - Définir son budget

La question du budget doit se poser avant l’achat d’un véhicule d’occasion pour éviter toute dérive. Une voiture consomme du carburant (plus ou moins selon les modèles), nécessite parfois un entretien coûteux et doit être couverte par une assurance. Tous ces critères représentent un budget qui peut être assez important si vous cédez facilement à la tentation de la « voiture de vos rêves ».

La raison doit prévaloir et mieux vaut opter pour un véhicule qui ne ruine pas votre budget, surtout si vous vivez ensemble et avez déjà des enfants (ou des enfants à venir), mais vous devrez le revendre rapidement. Lire aussi : Voiture : comment mettez-vous en œuvre vos méthodes en ligne ?.

Bioéthanol E85. Le marché est dopé par les prix du carburant en 2021
A voir aussi :
Est-ce que l’éthanol abîmé le moteur ? Le bioéthanol est un carburant…

2 – Comment choisir son modèle ?

2 - Comment choisir son modèle ?

Choisir le bon modèle, c’est choisir celui qui convient à vos besoins, votre budget, vos responsabilités familiales. Acheter une voiture d’occasion sur un coup de tête n’est pas vraiment la meilleure solution, même si parfois la tentation est forte. Les « petits rouleurs » auront plus intérêt à recourir à un modèle essence qu’à un diesel en raison d’un coût d’achat et d’entretien plus élevé.

Une berline compacte peut être un peu juste pour une famille avec des enfants, alors qu’un gros VUS n’est pas nécessairement le meilleur choix pour une personne seule. Bref, ne « craquez » pas avec le premier modèle qui vient, réfléchissez et définissez votre budget sans oublier d’intégrer les coûts d’utilisation. Donnez la priorité à la raison pour tirer le meilleur parti de votre achat.

Ceci pourrez vous intéresser :
Découvrez en photos les notes attendues en Hypercar (LMH/LMDh) lors des prochaines…

3 – Dois-je opter pour un vendeur particulier ou professionnel ?

3 - Dois-je opter pour un vendeur particulier ou professionnel ?

La question est pertinente, car les deux solutions ont des avantages et des inconvénients. Le professionnel vérifie vos voitures avant de les vendre et offre généralement une garantie. Mais la volonté d’atteindre certains objectifs peut parfois vous inciter à proposer un véhicule qui ne correspond pas forcément à vos besoins.

La plupart du temps, des particuliers proposent des véhicules à moindre prix, mais il n’y a aucune garantie et les arnaques ne sont pas exclues. L’état d’entretien (carnet d’entretien ou factures) doit être vérifié. Au niveau du prix, il est généralement possible de négocier avec un particulier, notamment pour les véhicules difficiles à revendre.

Champion de moto de descente
Voir l’article :
Le pilote italien Bagnaia contrôlé à 0,87 mg d’alcool par litre d’air…

4 – Quelles questions dois-je poser au vendeur lors de l’achat d’une voiture d’occasion ?

4 - Quelles questions dois-je poser au vendeur lors de l'achat d'une voiture d'occasion ?

Plus vous poserez de questions, plus vous en saurez sur le propriétaire et sur le véhicule qu’il propose. Un vendeur qui évite certains sujets peut avoir de quoi avoir honte. Posez donc un maximum de questions sur l’origine, l’entretien, le nombre de propriétaires, le remplacement de certaines pièces comme la courroie de distribution (budget conséquent) ou le motif de la vente. Un maximum d’informations permettront de motiver ou non votre achat.

Lire aussi :
Le patron de BMW a révélé sur quels segments seront positionnés les…

5 – Le leasing est-il une alternative possible ?

5 - Le leasing est-il une alternative possible ?

Le leasing est très en vogue ces dernières années et gagne du terrain dans les ventes traditionnelles. Le leasing vous permet de rouler avec une voiture neuve ou récente, tout en bénéficiant de mensualités moins élevées qu’un crédit classique.

La LOA (location avec option d’achat) vous permet de devenir ou non propriétaire de votre véhicule en fin de contrat, tandis que le véhicule est restitué en cas de LLD (location longue durée). Le leasing se positionne comme une véritable alternative puisqu’il permet de « s’autoriser » une voiture pour laquelle on n’aurait pas forcément eu le budget en cas d’achat classique.

6 – Quels documents le vendeur doit-il me fournir ?

En cas d’achat d’un véhicule d’occasion, certains documents obligatoires doivent être présentés pour valider la vente et constituer le dossier de demande d’une nouvelle carte grise :

Bon à savoir – n’oubliez pas le code de transfert

Les démarches d’inscription se font désormais uniquement en ligne, le vendeur est tenu de vous fournir, dans les 15 jours suivant la transaction, le code de transfert qui vous permettra de demander votre carte grise en ligne. Sans ce code de virement, vous serez dans l’obligation d’effectuer cette démarche (paiement) par l’intermédiaire d’une entité agréée par l’Etat.

7 – Quels sont les points à vérifier ?

Avant d’acheter une voiture d’occasion, il est nécessaire de l’inspecter de l’extérieur et d’effectuer un test de conduite.

Inspectez visuellement la carrosserie, vérifiez l’état de la peinture (différences de couleur), des assemblages (véhicule accidenté), l’état des vitres et des optiques. N’oubliez pas de vérifier l’état des pneus et assurez-vous qu’ils sont identiques à chaque essieu.

L’état général de la cabine donnera une première impression. Inspectez l’état de la sellerie (taches, déchirures), l’usure du volant et des pédales (une forte usure indique souvent un kilométrage élevé). Vérifiez le fonctionnement des éléments de confort (autoradio, climatisation, lève-vitres…).

Bon à savoir – jetez un œil au comptoir

N’oubliez pas de comparer la lecture du compteur kilométrique avec les déclarations du vendeur. Comparez-le également au carnet d’entretien et aux factures.

8 – Sur quel type de route dois-je essayer le véhicule ?

Il est indispensable de tester un véhicule sur tous types de routes pour tester ses réactions à l’accélération, au freinage, ainsi que son comportement à grande vitesse. Écoutez le moteur, vérifiez la direction, changez toutes les vitesses et posez un maximum de questions en cas de bruit suspect. Si le vendeur vous refuse, n’achetez pas le véhicule.

9 – Le versement d’un acompte est-il obligatoire ?

Il n’y a aucune obligation pour un acheteur de payer un acompte pour une voiture d’occasion. La question est ici de savoir si, dans le cas d’un acompte, il s’agit d’un acompte ou d’un acompte. Le versement d’un acompte engage les parties et vaut promesse de vente sans possibilité de rétractation. Lorsqu’il s’agit d’un dépôt, toutes les pièces peuvent être retirées. Si c’est l’acheteur qui se rétracte, il perd l’acompte versé, mais si c’est le professionnel qui le retire, il est tenu de le restituer deux fois (art. L114-1 du Code de la consommation).

Bon à savoir : attention à la mention !

A défaut de mention particulière, les sommes versées d’avance sont considérées comme des arrhes (Code de la Consommation). En général, un professionnel demandera un acompte de 10% du montant total à payer, qui engagera les parties.

10 – À quel moment dois-je assurer ma voiture ?

Une voiture doit être assurée lors de sa prise de possession. En matière de vente entre particuliers, c’est le moment où l’on gratte la carte grise, avant de repartir avec. Pour un achat auprès d’un professionnel, la voiture doit être assurée au moment de la livraison. Tout véhicule terrestre à moteur doit être assuré à partir du moment où il circule sur la voie publique. Récupérer un véhicule à l’aide d’un plateau pour le déposer sur un terrain privé n’oblige pas l’acquéreur à assurer son véhicule.

Avant de changer de voiture, il est important de s’assurer que le véhicule souhaité correspond à vos besoins. En revanche, et notamment dans le cas de l’achat à un particulier, certains contrôles sont nécessaires. Le contrôle de l’état d’entretien, des documents administratifs, mais aussi un essai préalable doivent précéder un éventuel achat.

À Lire  Agent automobile : le premier conseil pour acheter une voiture pas chère | résultat