Véronic DICaire au Zénith en février : « Je suis fan de ceux que j’imite »

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Interview de Francis Larrieu

publié le 28 novembre 2022 à 16h07

La chanteuse et imitatrice Véronic DICaire est enfin de retour pour une nouvelle tournée marathon mêlant nouvelles dates et reports de la saison dernière.

Surnommée « la femme aux 1000 voix », l’artiste n’a pas de mots pour décrire le bonheur qu’elle éprouve lorsqu’elle retrouve la scène. Acclamée par la presse mondiale pour ses deux derniers shows, Véronic DICaire risque encore de frapper fort puisque son nouveau ‘Show Girl Tour’ est basé sur l’émotion, l’excitation et des performances à la fois folles et fabuleuses. Il a bien voulu répondre à nos questions avec son enthousiasme et sa gentillesse caractéristiques.

Véronic, comment se passent ces retrouvailles avec votre public après tous ces reports ?

Généreux! Après tous ces longs mois d’interruptions, j’étais devenu fataliste… La reprise est venue d’abord avec la télévision, puis avec le retour du public. Et pour être honnête, je suis toujours très touché par ces retrouvailles et heureux d’être sur la route. Et je sais que le public est toujours prêt.

« Show Girl Tour » est de retour avec un nouveau spectacle. Alors sûrement il y aura de nouvelles voix?

Oui, nous dépoussiérons l’émission avec un segment dédié aux chanteurs contemporains. C’est un beau défi. Mais il y a des choses qui ne bougent pas, comme les palmarès des chansons. Nous avons de grands classiques comme Piaf, Céline Dion, et des innovations majeures comme Aya Nakamura.

Votre spectacle repose sur trois piliers, la performance, le rire, l’émotion. Un tiers de chaque entier ?

Il est très bien distribué. Cela ferait une excellente boisson ! (des rires). Il y en a pour tous les goûts dans la sélection de chansons, car tout le monde veut se divertir. Les gens doivent aussi être rejoints.

À Lire  "Le CBD, c'est tout un monde que j'ai embrassé pleinement" Esther Le Pemp (Le Lab du Bonheur)

Comment sont choisis exactement les nouveaux votes ?

Les fans m’aident à choisir partout. Et puis j’écoute la radio, surtout en cuisinant à la maison (rires), je choisis ça aussi !

Sans dévoiler vos secrets, pouvez-vous nous donner quelques règles d’hygiène que vous vous imposez ?

Bien sûr, l’hygiène vocale est importante. Il faut aussi de la discipline sportive, c’est-à-dire suivre un régime : bien manger, bien dormir, bien récupérer. Et puis il y a aussi quelques petites routines avant chaque émission comme le yoga et des précautions supplémentaires avec le Covid.

On vous surnomme « La Femme aux 1000 Voix ». Y a-t-il des personnalités que vous ne pouvez pas imiter ?

(Rires) Ouais, surtout les rappeurs qui parlent et chantent trop vite. Je voulais imiter Diam’s, mais c’est un choix spécial, super difficile.

Vos premiers fans sont-ils les personnalités que vous imitez, comme Céline Dion ?

Oh oui! Quand il s’agit de choisir des chanteurs, j’ai beaucoup de respect pour ceux que j’imite. Et je suis fan d’eux aussi. Comme Clara Luciani, que j’adore. Il y a toujours beaucoup de curiosité chez ceux que j’imite. Ils me disent parfois que je les embête parce que j’arrive à prendre leurs matchs, mais j’aime aussi parler de technique vocale, comme je peux le faire avec Lara Fabian par exemple.

Et enfin, y en a-t-il qui n’aiment pas vos imitations ?

Je ne sais pas… et c’est tant mieux ! (des rires).