Vers la suppression de l’attestation d’assurance

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Les assureurs militent pour la suppression de la carte verte

Les assureurs militent pour la suppression de la carte verte

Simplifier le quotidien des assurés en s’appuyant sur le Fichier des Véhicules Assurés

Conduire un véhicule à moteur, qu’il soit à deux ou à quatre roues, suppose d’être titulaire d’un permis de conduire adapté, mais aussi d’avoir une assurance responsabilité civile minimale.

Et afin de prouver que votre véhicule est bien assuré, il est très important de présenter votre attestation d’assurance, une vignette verte bien connue, à un endroit visible et adéquat. Vous devrez également présenter votre certificat s’il y a des vérifications autres que la licence et le certificat d’immatriculation. Lire aussi : Comment obtenir des conseils juridiques gratuits ?. Seulement voilà, pour France Assureurs, anciennement Fédération des Sociétés d’Assurances Françaises, cette carte verte n’est plus obligatoire à l’heure actuelle.

S’ils ont été importants pendant des décennies pour faciliter la lutte contre la conduite non assurée, la mise en place du Registre des Véhicules Assurés, regroupant toutes les immatriculations et contrats actifs, permet désormais de simplifier le contrôle avec le pouvoir d’ordonnance car tout est informatisé.

Selon la Fédération, cette FVA est donc suffisante pour servir de référence pour le contrôle des assurances. Il a également rappelé que la France était l’un des derniers pays européens à exiger une présentation physique de ces documents.

La perte des cartes vertes et des attestations aurait également plusieurs avantages : gestion administrative allégée, économie de ressources (50 millions d’attestations sont imprimées annuellement) ou encore justificatif d’assurance simplifié, évitant ainsi des pénalités aux usagers qui oublient de changer leurs vignettes.

Parallèlement, la perte des cartes vertes va également renforcer la lutte contre la fraude car si ces documents papier peuvent être falsifiés, ce n’est pas le cas de la FVA. Ainsi, imposer des contrôles numériques aux agents permettra de mieux cibler les défauts d’assurance.

Alors que les discussions se sont intensifiées ces dernières semaines entre la fédération des 247 assureurs et les ministères concernés, France Assureurs s’est dit confiant quant à l’issue de la proposition. Du côté du ministère de l’Economie, la réponse a été plus dure, précisant qu’aucune décision n’avait encore été prise.

Plus d’infos sur l’assurance moto

Noter cet article : Note actuelle : 5/5 (1 vote)

Entrée de journal 4 façons de réduire les impôts de votre petite entreprise
A voir aussi :
Chaque propriétaire de petite entreprise sait que les impôts représentent une dépense…