Vers une résiliation simplifiée des contrats d’assurance ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Lois Rakotonoera – publié le

28.06.22 et 10:50

Contrat d’assurance auto, habitation ou mutuelle : tout ce qui comprend la gestion en supprime plus d’un ! Pour faciliter ce processus, la Facture Pouvoir d’Achat intègre un système d’arrêt simple des contrats d’assurance téléchargés en ligne. Le double objectif : réaliser cette étape en « triple clic » et permettre aux consommateurs de réaliser plus facilement des économies.

Le pouvoir d’achat est un sujet brûlant de l’époque pour lequel le nouveau gouvernement est très attendu. Pour faire face à la hausse des prix du pétrole, de l’électricité et de l’alimentation, le projet de loi sur le pouvoir d’achat sera déposé le 6 juillet en Conseil des ministres.

Ce sera une question de sécurité alimentaire, en plus des prestations sociales, de la prime de transport, mais aussi des assurances. Bien sûr, si la plupart des assurances ne sont pas obligatoires, hormis la souscription d’une assurance auto, elle reste indispensable pour une meilleure indemnisation en cas d’accident de la vie et de dettes.

Quels sont les contrats d’assurance concernés ?

Au cours des 20 dernières années, de nombreuses primes d’assurance maladie, contrats d’assurance habitation, etc. ont augmenté. Le coût de l’assurance pèse lourdement sur le portefeuille français. Pour réduire cela, le Gouvernement a déjà pris quelques mesures, par exemple la résiliation infra-annuelle (loi Hamon), pour permettre aux assurés de changer facilement d’assurance, le but étant de faire des économies.

De la même manière, c’est le moyen le plus simple d’arrêter un projet de loi. Sur le même sujet : Argent – Assurance habitation : les tarifs baissent. Le gouvernement veut réduire le nombre de contrats prolongés, donner aux consommateurs contrôle et flexibilité et économiser de l’argent.

Cette méthode s’applique aux contrats d’assurance pris de manière contraire à l’éthique, notamment en ligne. Les accords signés professionnellement ne sont pas violables. L’inscription en ligne implique généralement la création d’un environnement numérique. Cette mesure permet au bouton de fin réel d’être plus visible et lisible afin que ce processus puisse être plus rapide. Ainsi, si un assuré souscrit un contrat en ligne, il peut le souscrire dans une autre agence s’il le souhaite, par exemple par téléphone.

Escalade Covid pour les chefs d'entreprise
Ceci pourrez vous intéresser :
Certains cadres ont fait l’objet de poursuites civiles ou pénales dans la…

À Lire  Prélèvement KSM : comment l'arrêter ? | Info-mag-annonce.com