VIDEO – Ce village refuse d’être « dénaturé » par la construction d’un immeuble

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Publié le 26 août 2022 à 17h30, mis à jour le 26 août 2022 à 17h48 Source : JT 13h Semaine

Publié le 26 août 2022 à 17h30, mis à jour le 26 août 2022 à 17h48

Dans le village de Meroux-Moval (Territoire de Belfort), des habitants s’opposent à la construction d’un immeuble.Une équipe du JT de 13H a rencontré ces villageois déterminés à défendre la ruralité.

Dans la commune de Meroux-Moval (Territoire de Belfort), des habitants s’opposent à la construction d’un immeuble. A voir aussi : ‘Mélange de douleur et de colère’ : Le cauchemar des clients de Maisons Phénix confrontés à l’arrêt des chantiers.

L’équipe d’information de 13H a rencontré ces villageois déterminés à défendre la paysannerie.

Depuis le début de l’été, les annonces de vente fleurissent sur les clôtures des maisons. Une action symbolique des riverains pour protester contre un projet de construction jugé disproportionné sur un terrain bien trop exigu.

En tout, une cinquantaine de personnes ont pu s’installer. Les voisins se sont regroupés et ont lancé une pétition car pour eux la rue est déjà beaucoup trop passante. Ceci, notamment du fait de la proximité de la gare TGV. Le projet est jugé inapproprié pour un petit village.

Dans quelles grandes villes belges les loyers et les prix de l'immobilier ont-ils le plus évolué en 2021 et 2022 ?
Lire aussi :
Le marché immobilier a connu des hauts et des bas importants depuis…

On n’est pas contre les constructions, mais bâtir 16 logements sur 28 ares, c’est hallucinant !

Habitant du village de Méroux-Moval

À Lire  Pays basque : la mairie d'Ascarat a trouvé un accord avec les propriétaires pour l'achat des biens promis lors de la vente aux enchères

« La rue est déjà très passante, il y aura plus de circulation, les gens vont se garer dans la rue car il n’y aura pas de place ailleurs », déplore un habitant dans la vidéo en tête de cet article. Son voisin est également très réticent. « On peut construire deux ou trois maisons, on n’est pas contre la construction, mais construire 16 appartements sur 28 terrains, c’est incroyable », critique-t-elle.

Le projet est porté par un entrepreneur local. Il souhaite acquérir le terrain et démolir la maison existante pour y construire un appartement locatif. L’investissement n’a rien d’exceptionnel. Selon lui, c’est nécessaire pour le secteur. « Cela répond à un besoin locatif, se défend Grégory Cabette, maître d’œuvre. Nous sommes à côté de la gare TGV, de l’hôpital Nord Franche-Comté. Il y a un vrai besoin, l’idée n’est pas de créer une tour HLM.

Ceci pourrez vous intéresser :
Comme vous êtes tenu par l’obligation de remettre votre bien à l’acquéreur,…

Quelles sont les règles ?

Quant à la municipalité, il est difficile de participer à des projets de construction privés. Le maire ne retient que les règles en vigueur. « Il y a un règlement qui s’appelle un plan local d’urbanisme, il suffit de le respecter », souligne le maire du village, Stéphane Guyot, qui rappelle que « c’est un domaine protégé par l’architecte des bâtiments de France ».

L’entrepreneur a déjà réalisé un projet similaire mais plus petit dans une ville voisine. Les habitants craignent des constructions susceptibles de dénaturer gravement le village.

À Lire  La France ne doit pas sauver !

TF1 | Reportage de Philippe Vogel, Eric Schings

Les plus lus Dernière minute

Enseigne : LMC Plomberie s'installe à Quimperlé
Ceci pourrez vous intéresser :
Récemment créée par deux jeunes artisans, Christopher Conseil, 31 ans, et Jean-Baptiste…