VIDÉO. Imagination Machine, la startup qui lève des fonds pour la création d’entreprises éco-responsables

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Lever des fonds, investir dans de futures entreprises, accompagner leur développement, tel est le rôle du soi-disant « startup studio ». Depuis 2017, la structure nantaise dénommée ‘Imagination Machine’ a déjà participé à la création de 8 entreprises et levé plusieurs millions d’euros de financement.

Nous le savons très bien, l’argent est la passion de l’entreprise. Vous pouvez avoir la meilleure idée du monde, sans financement, il est impossible de réaliser votre ambition.

Créée fin 2017, l’Imagination Machine est là pour accompagner les projets des jeunes entrepreneurs. Ce « startupstudio » parraine financièrement de nouveaux projets qui peuvent avoir un impact sur la société et l’environnement.

C’est le cas de Smala. Ce magasin de vêtements d’occasion pour enfants a démarré ses activités en 2019 avec un seul employé.

Son magasin, situé à Carquefou, au nord de Nantes, traite actuellement 3 500 références par jour et compte actuellement 50 salariés. Son objectif est de devenir une spécialiste du marché de l’enfant d’occasion.

Un développement grandissant, rendu possible grâce au soutien du startup studio Imagination Machine, a déclaré Aude Viaud, l’une des fondatrices de Smala.

« Ce soutien, financier, stratégique et parfois moral, nous a aidés à décider, à investir peut-être plus que nous n’aurions pu l’imaginer sur tel ou tel point et aujourd’hui. C’est clair que c’est bénéfique d’en avoir.

Marine Lac Bee partage cette volonté d’être entendue, comprise et suivie. Elle a co-fondé Minis Mondes, un site qui propose du matériel pédagogique (magazines, jeux, bricolages pour enfants) et des jouets en plastique recyclé fabriqués en France.

« C’est beaucoup plus facile quand on fait partie d’un startup studio qui a déjà une réputation, parce que sinon, tu sais que ce n’est pas toujours facile de frapper à la porte de sa banque et de dire, j’ai une super idée… « 

À Lire  Qu'est-ce que le transport de la paie ?

Marie Lacabeille, fondatrice de Minis Mondes

Depuis 2017, l’Imagination Machine a déjà participé à la création de huit entreprises, toutes à responsabilité environnementale (Beem Energy, JHO, Vite mon marché, et autres). Elle a levé 5,5 millions d’euros entre 2017 et 2019, et encore 10 millions en 2022.

Ces fonds proviennent de la Banque publique d’investissement, de l’industrie nationale ou même d’entrepreneurs privés. Au total, 35 investisseurs participent activement à la création de cette entreprise.

« On a prouvé que ça marche et du coup aujourd’hui ces investisseurs nous font confiance pour lancer les 10 prochaines ligues à impact positif en France » a souligné Emilie Abel, l’une des partenaires de l’Imagination Machine.

Pour recruter ses partenaires pour les 10 prochaines start-up « à impact positif », la matrice start-up nantaise lance un appel à candidatures auprès de futurs entrepreneurs ayant peut-être des idées, mais pas les moyens, pour démarrer des business units en économie circulaire , tourisme écologique, froid propre, formation des jeunes, dons aux associations, agro-écologie, aide à la conscience, santé mentale des jeunes… Impact » en France et en Europe, décrit l’entreprise.

► Il est possible de postuler, jusqu’au 25 novembre, en cliquant ici