VIDÉO. « Puff », la cigarette électronique disperseuse de bonbons qui envahit les campus universitaires

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

« Je pense que tout le monde en a. C’est fait depuis le début de la Toussaint », a déclaré une lycéenne du 16e arrondissement de Paris, à la fin de son dernier cours de la semaine. Dans ses mains, « Puff », une cigarette électronique jetable colorée. De 8 à 12 euros, les vapes dernière génération contiennent 600 dosettes aux saveurs fruitées.

Un effet de mode propulsé par les réseaux sociaux

Un effet de mode propulsé par les réseaux sociaux

L’emballage de ces sticks ressemble à un emballage de bonbons. Et leur goût très sucré rappelle encore les sucreries : raisins vifs, fruits rouges, guimauves, ananas, coco, mangue goyave. A voir aussi : Comment protéger ses cosmétiques de la chaleur estivale ?. Sur les réseaux sociaux, de nombreux jeunes ont présenté leur collection de « vapotes ». « Il y a des gars sur TikTok qui ont commencé à dire « Oui c’est très bien, on en achète tout le temps, c’est mieux que les cigarettes » et du coup l’influence de la mode a pris le dessus », raconte un jeune qui a passé la fin du lycée.

Comme toutes les cigarettes électroniques, ces « bouffées » sont strictement interdites aux moins de 18 ans. Pourtant, devant le collège privé-Lycée La Tour, à deux pas de la Tour Eiffel, ses fans sont tous jeunes et n’ont aucun secret pour trouver ce produit sans aucun problème avec les fumeurs. « Ils ne regardent pas l’âge », a déclaré un autre lycéen, qui a essayé presque toutes les saveurs. Pour ceux qui échouent, il est facile d’en commander en ligne via les comptes Snapchat ou Instagram.

Urgences - Site officiel de la ville de Fresnes (94)
A voir aussi :
Violences faites aux femmes Accompagnement juridique et psychologique Commissariat de police de…

« On a vu que ça touchait beaucoup les mineurs »

« On a vu que ça touchait beaucoup les mineurs »

« Ce n’est pas tant un truc de jeunesse, c’est un truc de pré-adolescent », a déclaré Malek, qui a étudié au lycée Colbert, dans le nord-est de Paris. « Ce sont des fumeurs de 5e et 4e année. J’en ai trouvé un dans la chambre de ma sœur. Elle est en 4e année et elle a 13 ans. » Dans le 19e arrondissement de Paris, le directeur du collège s’est inquiété de ce nouvel engouement pour les « bouffées » dans un e-mail : « Plusieurs élèves trouvent ces cigarettes et les enseignent au collège. On en trouve partout », prévient le e-mail, qui a été plus tard Rappel que ces produits contiennent de la nicotine.

À Lire  Charente-Maritime : Voici que faire en cas d'urgence dentaire

De nombreux buralistes et magasins de cigarettes électroniques nous ont dit avoir refoulé de nombreux adolescents qui essayaient de se procurer de nouveaux vapos. A quelques pas de la porte d’Aubervilliers, dans le 19e arrondissement de Paris, le magasin de cigarette électronique a même décidé de ne plus commercialiser ces modèles, entrés sur le marché à l’été 2021.

« On commence à voir que c’est très touché par les mineurs », constate Fairouz Fentous, directrice du Vapostore Paris Rosa Parks. « Il a aussi attiré, entre autres, une clientèle non-fumeuse », explique Reda Amirouche, vendeur dans le même magasin. « Et c’est là que ça a commencé à nous poser un problème moral. Nous étions très concentrés sur le côté divertissement. Nous n’étions pas très enclins à arrêter de fumer », a-t-il déclaré.

Sur le même sujet :
La phobie fait référence à une peur intense et souvent irrationnelle de…

Les jeunes sont des « pigeons »

En effet, fumer régulièrement peut rendre dépendant. « C’est un vrai piège. Ça rend vite accro à la nicotine, a partagé Loïc Josseran, responsable de l’Alliance contre le tabac. « Par rapport aux e-liquides, ce n’est pas surestimé. Ce n’est pas tant la teneur en nicotine, c’est la façon dont nous allons l’absorber. Nous avons un produit que nous pourrons tirer fort et rapidement ».

Ce médecin de santé publique nous rappelle aussi qu’on ne connaît pas les effets à long terme des e-liquides sur notre santé. « Il y a une nouvelle étape dans l’attrait que ce genre de chose peut avoir », a regretté Loïc Josseran. « Les jeunes sont vraiment des pigeons que nous avons appris à attraper pendant les 40 prochaines années », a déclaré le médecin.

Comment protéger votre enfant des moustiques cet été ?
A voir aussi :
Certains enfants sont particulièrement sensibles aux moustiques, qui leur rendent la vie…

Est-ce que les Puffs sans nicotine sont dangereuses ?

Est-ce que les Puffs sans nicotine sont dangereuses ?

Il n’y a aucun risque d’ingérer de la nicotine. Les personnes qui ne sont plus dépendantes ont parfois encore besoin d’être accompagnées et absorbent souvent des doses de nicotine faibles voire nulles.

0 9 La nicotine est-elle dangereuse ? La nicotine n’est pas dangereuse, mais elle ne doit pas être consommée en quantités excessives. Prise à fortes doses, la nicotine peut provoquer des troubles mineurs : nausées, palpitations, maux de tête

Est-il dangereux de fumer une Puff sans nicotine ?

Même sans nicotine, les bouffées sont-elles toujours nocives ? Oui, a répondu le vice-président du CNCT. « Le liquide électronique qui produit la fumée n’est pas toxique, mais on ne peut pas dire qu’il soit sain. Il est possible d’utiliser cet appareil en dehors du sevrage tabagique ».

Est-ce que le puff est dangereux ?

La plupart des risques pour la santé liés au vapotage incluent la nicotine, une substance hautement addictive. Leur taux de nicotine varie entre 0,09 et 0,17 %, si les règles sont respectées.

À Lire  Mauvaise haleine : conseils pour dire au revoir !

Canicule : alerte orange / Actualités
Sur le même sujet :
Le département du Nord a émis une alerte canicule orange ce dimanche…

Est-ce que la puff fait grossir ?

Est-ce que la puff fait grossir ?

Les e-cigarettes font-elles grossir ? Comme les e-liquides, les e-cigarettes ne font pas grossir.

Les buffs grossissent-ils ? Le vapotage ne fait pas grossir. Il n’y a pas de lien entre les e-cigarettes et la prise de poids. Les quelques kilos en trop qui peuvent se détacher lors du passage du tabac au vapotage dépendent de l’arrêt du tabac et plus particulièrement de l’arrêt de la consommation de nicotine.

Est-ce que la nicotine fait grossir ?

La nicotine réduit l’appétit chez les fumeurs, ce qui peut entraîner une perte de poids. Mais lorsque vous arrêtez complètement de fumer, lorsque vous arrêtez d’utiliser de la nicotine, votre poids revient à la normale, ce qui peut vous faire grossir.

Est-ce que les Puff font maigrir ?

Nous avons brisé un mythe : les e-cigarettes ne font pas maigrir, du moins par elles-mêmes. En effet, le passage des e-cigarettes s’accompagne d’effets psychologiques, en soi, essentiellement une perte de poids. Vapoter ne suffit donc pas pour perdre quelques kilos.

Pourquoi ma Puff clignote rouge ?

La couleur de la LED vous indique l’état de charge de la batterie. Votre cigarette est rouge : il n’y a presque plus de batterie, il vous reste moins de 20% d’autonomie.

.

Quelle âge pour les puffs ?

Un jeune fumeur de moins de 18 ans ne pourra pas trouver d’appareils à vapeur ou liquide, que ce soit en magasin physique ou en ligne. La vape est réservée aux adultes. Cette interdiction a pour but de protéger la santé des plus jeunes !

L’obésité est-elle dangereuse ? Fumer une bouffée est-il dangereux pour la santé ? Les utilisateurs n’ont pas l’impression de fumer, mais inhalent simplement la vapeur fruitée. Et c’est nul. Car cette cigarette aromatisée présente le risque d’accoutumance à la nicotine.

Est-ce qu’un mineur peut acheter une puff ?

Je suis désolé, ce ne sera pas ici. Selon le site du gouvernement : La vente de produits du vapotage est interdite aux mineurs de moins de 18 ans, et le vendeur doit exiger du client qu’il justifie de sa majorité (article L 3513-5 du code de la santé publique).

Est-ce que un mineur peut acheter une Puff sans nicotine ?

Avec ou sans nicotine, les produits de vapotage sont interdits à la vente aux moins de 18 ans.

Est-ce que les Puff sont légal ?

Enfin, la vente de ce produit à des mineurs, comme tout produit de vapotage, est interdite. De plus, la nicotine, qui est incluse dans la plupart des dispositifs « bouffées », est une substance hautement addictive.