VIDÉO – Sobriété énergétique : une visite guidée de la « maison…

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Alors que les prix du mazout, du gaz et de l’électricité augmentent chaque jour un peu plus, certains constructeurs et architectes réfléchissent à des habitats moins énergivores. Exemple en Corrèze avec cette maison au charme passif, uniquement réchauffée par les rayons du soleil.

Chauffer sa maison sans allumer de radiateur, c’est le défi que s’est lancé le pays d’art et d’histoire de Haute-Corrèze. Dans cette maison encore en construction, pas de pompe à chaleur ni de chaudière. L’ensemble du système de chauffage dépend de l’isolation du bâtiment.

L’étanchéité à l’air est l’un des points principaux de cette construction. Une membrane a été installée sur toute l’enveloppe du bâtiment et des tests au gaz coloré ont été effectués pour vérifier l’absence de défauts. « On teste la maison en la mettant sous pression et surpression pour savoir s’il y a des endroits où l’air passe. », explique Zoé Dupeu, la responsable du pays d’art et d’histoire Haute-Corrèze.

Toutes les ouvertures sont triples, car les fenêtres sont un lieu de perte d’énergie.

Zoé Dupeu, responsable du pays d’art et d’histoire Haute-Corrèze.

Pour isoler les murs, l’équipe s’est tournée vers la fibre de bois, en plusieurs épaisseurs. Idem pour le toit, bois à l’intérieur, mousse à l’extérieur. L’idée est simple, éviter les déperditions de chaleur.

Même le toit de la maison a un rôle à jouer dans l’isolation du bâtiment. La mousse de polyuréthane est connue pour ses propriétés isolantes.

S’adapter à la saison et à l’ensoleillement 

• A voir aussi : Chambost-Allières. Centre médical : prix décerné.

© France Lemaire

À Lire  [PUB] 32e Salon de l'Habitat à Belfort-Andelnans

Un autre point clé est l’orientation du bâtiment. La façade principale est orientée au sud. Cela signifie que la maison peut être chauffée naturellement par les rayons du soleil en hiver. Ce faible apport de chaleur combiné à l’isolation et à l’étanchéité devrait suffire à chauffer la maison en saison froide. Une petite contribution d’env. une dizaine de Mwh est cependant possible comme réserve au cas où l’ensoleillement ne serait pas suffisant.

En été, la maison est protégée par une « capot », un petit surplomb sur le toit, ainsi que des rideaux « écran solaire » réglables montés devant les fenêtres.

A voir aussi :
Les testicules sont des organes génitaux masculins situés dans le scrotum, à…