Voiture autonome : Aurora pourrait intéresser Apple ou Microsoft

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Aurora, spécialiste de la conduite autonome, cherche un moyen de sortir d’une situation difficile.

Le spécialiste de l’empowerment Aurora Innovation envisage un rachat par, par exemple, Apple ou Microsoft pour mieux répondre aux défis actuels du marché.

Les entreprises de nouvelles technologies spécialisées dans les voitures autonomes avaient l’habitude de lever facilement de l’argent et de bénéficier de valorisations élevées lors de leur introduction en bourse, mais le cycle de développement des voitures autonomes s’allonge et les conditions de marché sont beaucoup plus difficiles et incertaines depuis deux ans. . Pour contrer ce contexte défavorable, Chris Urmson, PDG d’Aurora Innovation, cherche un repreneur robuste, citant des groupes comme Apple et Microsoft, sans donner plus de détails sur l’avancée d’éventuelles négociations.

L’action d’Aurora a dévissé de 80 % en un an

Chris Urmson, qui a travaillé sur le projet de voiture autonome d’Alphabet (Google) avant de fonder Aurora, envisage également un plan de réduction des coûts et la possibilité d’un spin-off de son groupe. Des réductions de personnel sont également envisagées. Sur le même sujet : Immobilier : de Joinville-le-Pont à Charenton, nos conseils shopping en bord de Marne. Aurora Innovation, qui est évaluée à 2,4 milliards d’euros, a rebondi de 15 % à la suite de cette annonce, mais ce n’est pas significatif si l’on considère que l’action a perdu 80 % en un an. Aurora a notamment déçu les places de marché en retardant d’un an son système de conduite autonome de camions, le premier semestre 2024 au lieu de 2023.

Lire aussi :
Les voitures électriques, mieux adaptées aux déplacements urbains et quotidiens, voient de…

Microsoft s’est déjà positionné sur la voiture autonome avec Cruise

La piste d’un rachat par Microsoft peut surprendre car le groupe fondé par Bill Gates et Paul Allen est déjà actionnaire de Cruise, spécialiste de la conduite autonome qui compte General Motors comme actionnaire de référence et qui revendique une valorisation d’environ 30 milliards d’euros. Euro. Cruise vient d’être contraint de rappeler 80 robots-taxis, basés sur une Chevrolet Bolt 100% électrique en test aux Etats-Unis, car elle est responsable d’un accident survenu en juin 2022. Cependant, les dirigeants de Cruise rappellent que ce n’est pas autonome. voiture qui roulait à grande vitesse et changeait brusquement de direction.

À Lire  Endurance - La Gex du SERT part pour une manche, à la recherche d'un ...

Lire aussi :
Mot du vendeur : ENTRETIEN MOTO A JOUR GARANTIE 12 MOIS TRANSPORT…

Toujours le grand flou autour de l’Apple Car

La trajectoire d’Apple est également difficile à cerner car une grande opacité entoure les projets de l’Apple Car, le fameux projet Titan du groupe. Selon plusieurs observateurs, Apple entend mettre sur les routes un véhicule autonome et 100 % électrique d’ici 2025, mais pour d’autres, le groupe développe des briques technologiques, dont un module de conduite autonome, pour les proposer aux constructeurs automobiles. L’actualité du groupe est davantage centrée sur les annonces du 7 septembre 2022 et le lancement de l’iPhone 14.

Aurora Innovation peut néanmoins intéresser les repreneurs car l’entreprise collectionne beaucoup de matière grise et dispose d’un portefeuille d’accords avec de grands groupes (Hyundai Kia, Volvo, Toyota, Uber, FedEx, etc.). De plus, sa fragilité actuelle ouvre publiquement un large espace de négociations sur la taille d’une éventuelle transaction.

Voir l’article :
Vous envisagez d’acheter une voiture électrique ou hybride ? Dans ce cas,…