Voiture électrique : qu’est-ce qui retient les Français ?

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Star incontournable du dernier Mondial de l’Auto, la voiture électrique commence (doucement) à se faire une place dans le cœur des Français. C’est en tout cas ce que révèle un récent sondage de l’organisme Odoxa : 30 %, soit un Français sur trois, envisagent d’acheter un véhicule électrique, et 54 % un hybride. Pourtant, seuls 4% et 8%, respectivement, ont pris le risque et en ont acheté un. Pourquoi y en a-t-il si peu ? Quels sont les facteurs de blocage ? Éléments de réponse.

Coût élevé, autonomie limitée

Certes, ces dernières années, le marché du véhicule électrique a fait de réels progrès. Cependant, il existe encore quelques points d’achoppement qui empêchent les particuliers, mais aussi les professionnels, de se tourner vers ce type de véhicule. Voir l’article : Véhicules auto-rechargeables, non-rechargeables ou full hybrides…. Parmi eux, le coût. L’étude menée par Odoxa révèle que 72% des Français ne prennent pas de risque à cause du prix élevé des voitures électriques. En effet, un minimum de 20 000 € est demandé pour un véhicule neuf, hors primes d’état.

Autre frein mentionné dans l’étude : l’autonomie. 53% des Français interrogés attirent l’attention sur cet aspect, 37% déclarent qu’il n’y a pas assez de bornes de recharge sur le territoire et 28% que le temps de recharge est trop long.

Lire aussi :
On ne s’y attendait pas forcément, la Jeep Avenger a été complètement…

Les entreprises au cœur des nouveaux usages

Si les individus ne sont pas tous prêts à passer à l’électrique, les entreprises incitent de plus en plus leurs salariés à adopter des modes de mobilité plus éco-responsables. C’est du moins ce que révèle l’étude d’Odoxa. Ils seraient 31 % à inciter leurs salariés à venir travailler en vélo ou en trottinette et 30 % à encourager le covoiturage. Cependant, seuls 19% proposent le forfait mobilité durable.

À Lire  CES/BMW montre une voiture qui parle - Sony présente une marque de voiture

Mis en place par le gouvernement en 2020, ce système financier vise à accompagner les travailleurs du secteur privé, ainsi que les agents des services publics, dans leurs déplacements domicile-travail. Cette indemnité forfaitaire, exonérée de cotisations et cotisations sociales, est plafonnée à 700 € par an et par salarié en 2022.

Profitez de notre expertise en crédit auto !

de 0,50 % sur 12 mois(3)

A voir aussi :
Note du vendeur : BMW F900R 900 cc ROADSTER 2020, GRIS/ROUGE, première…