Vous vendez votre voiture : comment diffuser la petite annonce idéale ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Quand on vend, avoir une voiture en parfait état, bien entretenue, bien équipée : c’est bien. Le faire savoir, c’est encore mieux, alors il y a une étape qu’il ne faut pas négliger, ni même chouchouter : l’annonce.

Comme dans tous les domaines, un produit extraordinaire, mais promu avec une mauvaise publicité, se vendra moins qu’un produit tiers, mais adossé à une bonne place. Vous en avez déjà fait l’expérience au cinéma aussi, aller voir de vrais navets, séduits par une bande-annonce bien faite et une affiche alléchante, tout en manquant les perles, cachées derrière une promo ennuyeuse. L’idéal est d’avoir un bon film, accompagné d’une bonne bande-annonce !

Alors vous qui vendez un beau produit : votre voiture adorée et choyée, sachez la mettre en valeur.

Les sites de référencement comme lacentrale.fr (désormais gratuit pour tous les vendeurs particuliers quel que soit le prix de la voiture) ou le bon coin, pour ne citer que les plus connus et incontournables, sont là où vous allez vous mettre en valeur. Il en existe d’autres, qui ont en commun de vous permettre de décrire votre autocar (c’est moins vrai pour la centrale, sans possibilité de laisser de texte libre, mais qui garantit un haut niveau de sécurité pour le vendeur), et de montrer ce que c’est. . Cela ressemble à travers les photos. Bon, commençons par le second.

L’impératif de photos attractives et de bonne qualité

L'impératif de photos attractives et de bonne qualité

Première étape, avant même d’écrire l’annonce, prenez de belles photos. Ils sont essentiels. C’est très simple, les annonces sans photos génèrent (selon les sites eux-mêmes) 7 fois moins de contacts que celles avec, soit quasiment aucun. Voir l’article : Ses. Deux jours de plaisir avec le Motorcycle Festival. de quel acte Procurez-vous un bon appareil photo compact ou reflex, ou un bon smartphone (ils prennent de superbes photos de nos jours, et certains sont grand angle pour l’intérieur), et photographiez votre voiture. Quand il fait beau, c’est toujours mieux…

1/ Première consigne : la voiture doit être propre à l’intérieur comme à l’extérieur. Cela peut sembler une évidence, mais vérifiez : combien d’annonces montrent des voitures sales. Pour un acheteur, c’est automatiquement le signe que le propriétaire ne fait pas attention et donc que sa voiture n’a pas été traitée… Elle aura tendance à fuir.

2/ Deuxième consigne : la voiture doit être exposée. Évitez les arrière-plans tels que les décharges, les poubelles, les ruines urbaines et autres friches industrielles car COVID est une zone. Il préfère un endroit neutre (parking, jardin ou mieux, un décor agréable et assez ouvert). Et prenez autant de photos que possible. Le bon coin, pour être gratuit, est limité à 3 photos, donc ici il faut aller à l’essentiel : un ¾ devant, un ¾ derrière et une photo de l’intérieur. C’est aussi le grand minimum pour les autres sites, qui sont cependant plus généreux (en photos, pas dans le prix de l’annonce…) et permettent d’afficher jusqu’à 50 photos (pour La centrale).

Alors, préparez un profil, une face avant, une face arrière, une photo du coffre pour mettre en valeur son volume, une photo du tableau de bord, une photo des sièges arrière. Puis, en prime, une photo du moteur, puis les détails. Pensez également à photographier le carnet d’entretien si vous l’avez, et quelques factures qui prouveront automatiquement le bon suivi de la voiture.

N’hésitez pas à zoomer sur les éventuels défauts de la voiture. Cela permettra d’être transparent sur l’état de la voiture. L’acheteur potentiel se dira que le vendeur n’a rien à cacher, et accessoirement, qu’il n’y aura pas de surprise au moment du test.

Interdits : les photos où la voiture est coupée (l’acheteur pourrait penser que vous avez quelque chose à cacher), les photos trop sombres, prises de nuit, dans un parking souterrain. Les photos verticales (qui pullulent depuis l’avènement des smartphones) sont également à proscrire, mieux vaut prendre des photos en mode paysage, car une voiture est rarement plus haute que longue. Evitez également de mettre dans l’annonce des photos trouvées sur le net, même si elles « ressemblent » à celles de votre voiture. C’est la surprise garantie de la part de l’acheteur, qui se méfiera. Aussi, ne prenez pas de photos promotionnelles des fabricants, elles sont trop jolies et ne représentent pas « votre » modèle. Enfin, pas de photos avec ta copine non plus, aussi jolie soit-elle (ça vaut pour le copain, bien sûr). Le chien, c’est pareil, s’il est mignon…

Lire aussi :
Xboxygen a récemment été invité dans les locaux du studio KT Racing…

Faut-il cacher les plaques d’immatriculation ?

Faut-il cacher les plaques d'immatriculation ?

La question est souvent posée. Il fut un temps où il valait mieux le préciser. Cela a donné à l’acheteur une idée de la date d’immatriculation, par rapport au numéro de plaque d’immatriculation. Cela lui permettait de savoir si une voiture annoncée de première main ne l’était pas, par un numéro trop récent. Bref, c’était rassurant.

Mais aujourd’hui, il vaut mieux éviter. En fait, les méchants, depuis dix ans, ont trop souvent profité des assiettes qui restent en vue pour faire un « doublet ». C’est-à-dire voler votre plaque d’immatriculation pour la mettre sur votre propre voiture, qui est de la même marque et du même modèle. En cas d’infraction, c’est vous qui recevez les courriers des autorités. Le risque est réel.

Dès lors, il convient désormais de bien masquer la plaque, soit en collant un morceau de carton ou de tissu lors de la prise de vue, soit en retouchant les images sur l’ordinateur. Sur les sites plus importants, les enregistrements sont automatiquement supprimés lors du téléchargement, vous n’avez pas besoin de le faire vous-même (certaines photos sont encore traitées, vous devez vérifier).

Horizons - Motos Yamaha en stage vélo : c'est reparti pour un tour
Ceci pourrez vous intéresser :
Les coureurs des grandes courses cyclistes (Tour de France, Giro et Vuelta)…

La rédaction de l’annonce : soignée, claire, honnête

La rédaction de l'annonce : soignée, claire, honnête

Passons à la rédaction de l’annonce elle-même. Vous devez mentionner les informations essentielles sur la voiture : modèle précis, finition précise, date de mise en circulation, puissance réelle, puissance taxable, couleur extérieure et intérieure (même si elle se voit…), kilométrage, type de boîte de vitesses. Le site lacentrale, grâce à votre inscription, remplit depuis longtemps de nombreux champs automatiquement, ce qui fait gagner du temps. Plus récemment, le bon coin aussi.

Ensuite, il faut décrire l’équipement de la voiture, le plus exhaustivement possible. Attention, faites bien la distinction entre équipement de série et équipement en option. N’hésitez pas à promouvoir des équipements insolites, comme la climatisation bi-zone, le GPS intégré, les sièges chauffants ou encore les packs optionnels. Ils permettent de justifier le prix, s’il est supérieur à la moyenne.

Enfin, terminez par une description de l’historique d’entretien, des pièces remplacées et de l’état général de la voiture. Ne soyez pas exagéré ou vague. Trop souvent on voit des mentions de « très bon état » pour un « état moyen », ou « état moyen » pour une réalité plus proche des vestiges…

Soyez simplement franc, transparent. Il vaut mieux créer une bonne surprise lors d’un test qu’une déception. Sans, bien sûr, rebuter les acheteurs potentiels. Nous devons trouver un équilibre. Par exemple, « quelques égratignures sur le corps, mais rien de majeur » est parfait s’il décrit la réalité.

Le site lacentrale ne vous permet pas de décrire le véhicule avec vos propres mots. C’est un bémol, pour qui veut en dire plus que vérifier les boites de vitesses. Mais le credo du site est la sécurité et la vérification, cela permet au moins de ne pas avoir affaire à une fausse description. Aux endroits où la description est possible, écrivez sans abréviations, maintenant il y a suffisamment d’espace pour écrire, sans avoir à réduire le nombre de caractères. Portez une attention particulière à l’orthographe, elle fait toujours bonne impression.

Ceci pourrez vous intéresser :
En ces temps de crise économique et d’inflation, il n’y a pas…

Le prix : bien placé si vous voulez vendre rapidement

Le prix : bien placé si vous voulez vendre rapidement

Enfin, bien sûr, mentionnez un prix de vente, et s’il est négociable ou non. Notre conseil : gardez toujours une petite marge de remise. C’est toujours gratifiant pour l’acheteur de se dire qu’il a réussi à faire baisser le prix. Mais fixez-vous un prix minimum au préalable, quitte à le revoir s’il reste trop longtemps sans toucher ni tester.

Pour déterminer ce prix, nous vous invitons à consulter cet article :

https://www.caradisiac.com/Votre-voiture-n-est-plus-cotee-quel-est-son-vrai-prix-91384.htm

Il traite de la notation des véhicules plus anciens, mais fonctionne bien sûr pour les plus récents. Le juge de paix, ce sont les prix du marché. Il ne vous reste plus qu’à cibler des véhicules identiques aux vôtres. Si vous souhaitez vendre rapidement, positionnez-vous dans la gamme basse, si vous n’êtes pas pressé, et que l’état de votre véhicule, son faible kilométrage, le justifie, positionnez-vous plutôt dans la gamme haute.

Le site lacentrale propose également un calcul du prix du marché : http://www.lacentrale.fr/lacote_origine.php

Par contre évitez d’utiliser la note fournie par L’argus, c’est une note de récupération donc c’est très bas.

De toute façon, si vous n’avez pas de « clés », c’est que c’est trop cher, donc il faut baisser le prix.

Ford va baisser le prix de ses voitures électriques
Sur le même sujet :
Ford annonce un nouveau plan important pour son avenir électrique avec une…

BILAN

BILAN

Comme vous pouvez le voir, faire la petite annonce parfaite n’est pas sorcier. Pour quelqu’un qui a l’habitude de vendre entre particuliers, entre la prise de photos, la rédaction de l’annonce et la mise du prix, il faut compter une heure.

Et une fois que vous l’avez fait une fois, vous pouvez très rapidement diffuser l’annonce sur plusieurs supports.

Avec une annonce de bonne qualité, de belles photos, une description honnête et un prix fixé au plus près de la valeur réelle de votre voiture, les contacts sérieux seront plus nombreux. Vous éviterez également de perdre du temps avec des acheteurs déçus lors de la visite de la voiture, ainsi que des négociations avec le vendeur de tapis devant la voiture.

Votre calèche, même si vous avez décidé de vous en séparer, le mérite. Bonne vente !

À Lire  Les applications GPS devront informer leurs utilisateurs de leur empreinte carbone