Voyager facilement en avion en France

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Depuis lundi matin, les restrictions de déplacement liées à la pandémie de Covid-19 ont disparu en France pour les passagers des compagnies aériennes, avec la seule possibilité restante de rétablir les tests vers et depuis l’Outre-mer dans des conditions précises.

Votée la semaine dernière, la fin de l’état d’urgence, du carnet de vaccination, des confinements ou des motifs impérieux en France est valable à partir du 1er août 2022. La nouvelle loi sanitaire a franchi samedi son dernier obstacle juridique, le Conseil constitutionnel validant la mesure qui permet le gouvernement jusqu’au 31 mars prochain pour rétablir dans des cas bien précis l’exigence du test de dépistage PCR pour les passagers de plus de 12 ans : à l’embarquement dans les aéroports français, en cas d’apparition dans un autre pays ou collectivité d’outre-mer d’une variante « probable ». constituer une menace grave pour la santé » ; et aux collectivités ultramarines, cette fois en cas de risque de saturation de l’hôpital, mais seulement après concertation avec les autorités locales. La date de passage de ce test dépendra de la situation, 72, 36 ou 24 heures avant le décollage.

Dans les deux cas, le rétablissement des tests de dépistage ne peut être mis en vigueur que par décret pour deux mois ; au-delà, il devra passer par un nouveau vote au Parlement. Seul le résultat du test PCR est désormais considéré comme valide, les certificats de vaccination ou de soins sont donc obsolètes.

Le Conseil constitutionnel, contrôlé au titre de l’exception à destination et en provenance des territoires d’outre-mer, a précisé que le principe d’égalité « n’empêche pas le législateur de réglementer des situations différentes, ni de déroger à l’égalité pour des raisons d’intérêt général, pourvu que, en cas , la différence de traitement qui en résulte est directement liée à l’objectif de la loi qui l’institue ».

Quant à la carte des pays classés en vert ou en orange selon leur situation sanitaire, qui n’a pas été mise à jour depuis le printemps, elle devrait également disparaître le 1er août.

À Lire  Assurance voyage : ces idées reçues pourraient vous coûter cet été