Y a-t-il un avenir pour les moteurs 8, 12 ou 16 cylindres ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

La fin programmée du courant thermique est maintenant enregistrée. Mais les grosses cylindrées risquent de voir leurs jours comptés bien plus tôt que prévu !

Nous connaissons tous Bentley, Bugatti, Aston Martin, McLaren, Lamborghini ou encore Ferrari. Tous ces constructeurs ont deux choses en commun : ce sont des marques de luxe et ils ont tous produit au moins un moteur V12. D’autres continuent même de perpétuer le Graal, le fameux W16. Mais ces derniers savent très bien que, compte tenu de l’électrification imminente de leur gamme, toutes les bonnes choses ont une fin. Et cela, bien avant la fin du moteur thermique, qui est prévue pour 2035.

Le downsizing va tuer les cylindres

Depuis plusieurs années maintenant, le « downsizing » est une grande tendance chez les ingénieurs qui obtiennent des spécifications plus strictes. Les normes anti-pollution, notamment sur le Vieux Continent avec l’arrivée de l’Euro7, rendent encore plus complexe le développement des véhicules thermiques. Sur le même sujet : MotoGP. Le Grand Prix de Finlande annulé. La réduction du nombre de cylindres réduit mécaniquement la consommation et donc les émissions.

En effet, plus le moteur est petit, moins il consomme en principe. Un petit nombre de cylindres entraîne moins de pertes par frottement et moins de carburant doit être brûlé. Enfin, un moteur plus petit est également plus léger, ce qui réduit la masse en mouvement. Un turbo, un compresseur ou même un moteur électrique peuvent être utilisés pour compenser la perte de puissance brute. Aujourd’hui cette pratique est généralisée et on voit de nombreux constructeurs développer des 3 ou 4 cylindres et abandonner les plus gros moteurs 6 ou 8 cylindres.

À Lire  Plus de 140 voitures ont été révélées pour vous permettre de conduire dans Need for Speed ​​​​Unbound: BMW,

Le C63S actuel est équipé d’un énorme moteur V8 biturbo de 550 ch et émet 192 g/km.

Mercedes devrait continuer à réduire ses effectifs et y mettre le moteur 4 cylindres A45S AMG pour le rendre moins polluant. pic.twitter.com/JgSaPpvwK5

– Henri (@Henri_pg) 26 juin 2021

Quelle est la voiture la plus entretenue par son propriétaire en France ?
Voir l’article :
Le baromètre « Faites-le vous-même » de Mister Auto annonce que ce…

Perte de savoir faire inévitable

Le média allemand Automobilwoche a récemment interviewé Paolo Tumminel, philosophe automobile et professeur de design à l’Université des sciences appliquées de Cologne, à ce sujet. « Les gros moteurs marquent la fin d’une époque. C’est vrai que les moteurs électriques sont plus légers et plus efficaces », dit-il. « Les moteurs à combustion interne, en revanche, comptent parmi les plus beaux modèles jamais conçus par l’homme. »

En effet, nous parlons à juste titre de l’art de concevoir et d’assembler des moteurs. Le bloc V6 de 3,8 litres de la Nissan GT-R, par exemple, est entièrement assemblé à la main, par six artisans, également appelés « Meister Takumi ». Le professeur de design ajoute : « Pour notre civilisation, la suppression du multicylindre, dernier monument de l’ère des machines et symbole du génie ingénieux, est une perte tragique.

A lire aussi : Vidéo : Cette Mazda RX7 cache un moteur… Pagania ! Vidéo : Mercedes-AMG One bat le record du Nürburgring ! Conduire au point mort : est-ce une pratique dangereuse ?

Vous vendez votre voiture : comment sécuriser l'affaire ?
Lire aussi :
Vendre sa voiture est un moment stressant dans la vie d’un automobiliste.…

L’hybridation au secours des grosses cylindrées

Le marché de l’occasion se porte très bien, notamment pour les modèles dotés d’un moteur de grosse cylindrée. Les côtes montent et c’est compréhensible. Dans un monde de plus en plus aseptisé avec des moteurs électriques dénués de tout charme, les modèles d’occasion ont connu une popularité croissante au fil des années. Car la fin des modèles thermiques, c’est aussi la fin des sonorités enthousiasmantes des gros moteurs. Mais peut-être pas tout de suite !

À Lire  Licence de vaisselle : le moyen le plus rapide de se salir !

En effet, pour les personnes ayant les moyens, des véhicules avec des blocs V10 et même V12 sont toujours disponibles à la vente sur le marché. Et pour certaines marques, ils comptent même durer. A une condition, passer à un module hybride. Le Cheval cabré SF90 en est un parfait exemple. Équipée d’un bloc V8 4.0 bi-turbo de 780 ch, cette dernière est couplée à un moteur électrique de 220 ch.

Le patron de Lamborghini, Stephan Winkelmann, a également confirmé que le successeur de l’Aventador sera bien équipé avec une nouvelle version du V12.

Un legs estimé à plusieurs millions d'euros se partage un village de 146 habitants en Haute-Marne
A voir aussi :
A Fresnes-sur-Apance, en Haute-Marne, un village de 146 habitants, important héritage laissé…