Y a-t-il vraiment plus de médecins mobilisés à Roland Garros qu’aux urgences de l’hôpital le plus proche ?

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Une publication partagée sur Twitter compare le personnel médical mobilisé lors du tournoi de tennis qui se déroule à Paris avec le personnel des urgences de l’hôpital Ambroise-Paré. Cette comparaison n’est pas nouvelle, mais elle est trompeuse.

« La santé à deux vitesses » : c’est ce que veut dénoncer une infographie actuellement partagée sur Twitter, notamment par l’urgentiste Christophe Prudhomme. Cette publication laisse entendre qu’il y aurait cinq fois plus de soignants mobilisés actuellement au tournoi de tennis de Roland-Garros qu’aux urgences de l’hôpital Ambroise-Paré, situé à quelques mètres de là.

Aucun commentaire ! pic.twitter.com/xBHuWwPUZt

Au niveau des chiffres présentés, l’ordre de grandeur est bon, mais il est imprécis. Et surtout trompeur. Les organisateurs de Roland-Garros confirment à franceinfo que 78 soignants ont été mobilisés cette année pendant les trois semaines du tournoi. Dans le détail, « 13 médecins de garde au stade, neuf radiologues pour faire des échographies, 12 infirmiers, 26 kinés du tournoi, cinq kinésithérapeutes ATP, cinq kinésithérapeutes WTA, une personne en charge de la récupération, un podologue, trois psychiatres, deux psychologues du tournoi et un psychologue WTA. » Ainsi, près de la moitié du personnel soignant sont en réalité des kinésithérapeutes et, surtout, aucun chirurgien sur cette liste, contrairement à ce qu’affirme la publication.

Pour l’hôpital Ambroise-Paré, l’AP-HP se refuse à donner des chiffres, mais une infirmière urgentiste confirme à franceinfo que le service tourne en moyenne avec une vingtaine de personnes par jour : trois médecins, deux internes, six à sept infirmiers et autant de soignants.

Les organisateurs de Roland-Garros estiment qu' »on ne peut pas comparer un système mis en place pour un événement qui accueille des dizaines de milliers de spectateurs par jour avec un service d’urgence dans un hôpital public », donnant plus de précisions. « Bien sûr on ne mobilise pas tout ce personnel en même temps », explique notamment le tournoi. En réalité, tous ces soignants sont changés pendant les trois semaines que dure le tournoi. De plus, la plupart des soignants mobilisés à Roland-Garros sont plus dévoués aux joueurs qu’au public. « Les médecins de Roland-Garros sont aussi des urgentistes dans les hôpitaux, ils font les deux », précise aussi l’organisateur.

À Lire  Circulation à Montpellier : le collectif des 4 boulevards en apnée avant asphyxie circulatoire

Cette publication est en effet partagée depuis dix ans et réapparaît à chaque fois à l’occasion du tournoi de Roland-Garros, comme en témoignent les différents articles rédigés par nos confrères de l’AFP, Le Monde, Libération et 20 Minutes. En 2019, par exemple, l’annonce est intervenue en même temps que se déroulait la crise des urgences à l’hôpital avec des dizaines de services en grève. Aujourd’hui, il est à nouveau divisé, alors que les hôpitaux tirent à nouveau la sonnette d’alarme avec 120 services d’urgence en grande difficulté, notamment par manque de personnel.

Comment permettre à chacun de mieux s’informer ?

Participez à la consultation lancée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make. Ceci pourrez vous intéresser : A partir de quel âge peut-on voyager plusieurs heures avec un bébé ?.org. Franceinfo est le partenaire

Inclusion : une forte recrudescence de la crise dentaire en Normandie depuis les vacances parisiennes
Lire aussi :
En région Normandie, 18 services d’urgence sont ouverts pour les urgences dentaires.…